Comprendre la mondialisation II par Bernard Cassen

Comprendre la mondialisation II

Titre de livre: Comprendre la mondialisation II

Éditeur: Éditions de la Bibliothèque publique d'information

Auteur: Bernard Cassen


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Comprendre la mondialisation II.pdf - 50,900 KB/Sec

Mirror [#1]: Comprendre la mondialisation II.pdf - 33,469 KB/Sec

Mirror [#2]: Comprendre la mondialisation II.pdf - 45,552 KB/Sec

Bernard Cassen avec Comprendre la mondialisation II

Livres connexes

Après l'économie, nous continuons à explorer les multiples composants de la mondialisation. Des analystes politiques nous éclairent sur les mutations en cours : le rôle des États face à l'émancipation des forces économiques, le jeu des organisations supranationales, l'avenir de la démocratie à l'ère du global, les formes d'appropriation ou de rejet de la mondialisation par les citoyens... Citoyens du monde, mondialité... L'explosion des nouvelles technologies de l'information et de la communication ayant aboli le temps et la distance, l'humanité a désormais conscience de son appartenance à un monde commun. En émergera-t-il pour autant une « société-monde » ? La communication en réseaux, l'information mondialisée, la transmission numérique immédiate des savoirs risquent-elles au contraire d'engendrer fragmentation et isolement ? Quels mécanismes d'inclusion et d'exclusion sont à l'œuvre ? La mondialisation est-elle convergente, homogénéisation des modes de vie et des cultures ? Réduit-elle ou exalte-t-elle les particularismes ? La diversité culturelle y a-t-elle place ? Durant tous ces questionnements, nous sommes guidés par des spécialistes de l'information, de la communication, de l'anthropologie, des langues, de la musique, de la culture. Géographes, urbanistes et sociologues nous aident à comprendre comment l'économie détermine l'espace mondial, ses territoires et ses parcours. Avec eux, nous abordons le paradoxe de la mondialisation, qui unifie le monde tout en maintenant des lieux séparés et autonomes, nous appréhendons la dynamique de ce processus évolutif et complexe. « Le temps du monde fini commence » pressentait Paul Valéry. C'était en 1931.